PUBLICATION | Activités

AU PLAN DU FONCTIONNEMENT DES ORGANES DE GESTION ET DE CONTRÔLE

Ont été tenues : Six (6) réunions du Conseil d’Administration ; Deux (2) réunions du Comité de Surveillance. Quatre (4) réunions du Cadre Permanent de Concertation (CPC), qui est un lieu d’information, d’analyse et d’échange entre les techniciens de la Fédération et de ses Unions membres sur toutes questions importantes engageant la vie du réseau. Composition : Le DG FPC-CI et les DG des Unions, ainsi que leurs proches collaborateurs. Objet : Assister techniquement le CA de la Fédération dans ses décisions et orientations stratégiques.

SUITE À L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE (AGO) DE L'EXERCICE 2015 TENUE LE 23 JUILLET 2016 AU SIÈGE DE LA FÉDÉRATION À KORHOGO, LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA FPC-CI, MONSIEUR SILUE KASSOUM A ÉTÉ REÇU COMME INVITÉ SPÉCIAL DANS LE MAGAZINE HEBDOMADAIRE YEKADJO DE LA RADIO RÉGIONALE SATELLITE FM POUR PRÉSENTER LES ENJEUX ET MOTIVATIONS DE CETTE AGO.

AU PLAN DES ETUDES PROSPECTIVES

Trois (3) grandes études ont été menées au cours de l’exercice 2014 par la Fédération :

- ETUDE POUR L’HARMONISATION DES OUTILS COMPTABLES ET DE GESTION DES SOCIÉTÉS COOPÉRATIVES DE LA FILIÈRE COTON DE CÔTE D’IVOIRE (RÉALISÉE PAR LE CABINET NED CONSULTING EN AOÛT 2014); - ETUDE POUR LA DÉFINITION DE CRITÈRES D’ÉVALUATION DES SOCIÉTÉS COOPÉRATIVES MEMBRES DE LA FÉDÉRATION ET L’ÉLABORATION D’UN GUIDE POUR LE SUIVI-ÉVALUATION DES FORMATIONS (RÉALISÉE PAR LE CABINET ISTRADEV EN SEPTEMBRE 2014); - ETUDE SUR LA CLARIFICATION DES MISSIONS DU CONSEIL DE SURVEILLANCE ET DE SES RELATIONS AVEC LES ORGANES DE GESTION ET D’ADMINISTRATION DE LA FÉDÉRATION (RÉALISÉE PAR LE CABINET JADEX EN OCTOBRE 2014).

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE LA FPC-CI COOP CA

Ce samedi 16 juillet 2022, la Fédération des unions des sociétés coopératives des Producteurs de la filière Coton de Côte d'Ivoire (FPC-CI Coop CA) a tenu à son siège social, son Assemblée Générale Ordinaire (AGO) au titre de l'année 2021.
Ont pris par à cette AGO, l'ensemble des Délégués de la Fédération, les Directeurs Généraux de ses six (06) unions membres, certains partenaires (CCA, INTERCOTON), ainsi que le Ministère d'Etat Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural (MEMINADER) à travers sa Direction Régionale de Korhogo, représentée par Mme YEO Florence, Chef du service des organisations professionnelles agricoles de la direction régionale de Korhogo.
A l'entame de cette réunion annuelle, le Président du Conseil d'Administration, M. SORO Yacouba, président de séance a dit les mots de bienvenus et de remerciements aux Délégués ainsi qu'aux invités qui ont effectué le déplacement.
A sa suite, Mme la représente du DR du MEMINADER s'est adressé à l'assistance en insistant sur l'importance pour les organisations coopératives de tenir les réunions d'assemblées générales. Avant de déclarer ouvert les travaux, elle a remercié la FPC-CI pour l'invitation et l'a félicitée pour la tenue régulière de son Assemblée Générale.
Sur instruction du président de séance, le Directeur Général de la FPC-CI M. SILUE Kassoum, a présenté le rapport bilan des activités suivi du rapport financier de l'année 2021.
Il ressort du rapport d'activités:
La tenue régulière des réunions du Conseil d'Administration, du Conseil de Surveillance, du Cadre Permanent de Concertation de la FPC-CI ainsi que celle de la famille professionnelle des producteurs;
La dispensation de formation à l'endroit d'une centaine de femme productrices de coton sur les techniques de fabrication de foyer (3 pierres);
Au titre du renforcement des capacités, les formations programmées des membres du Comité de Gestion des Activités Génératrices de Revenus (AGR) des SCOOP bénéficiaires et des Comités de Gestion des Intrants (CGI) du réseau coopératif ont été dispensées. La participation de la FPC-CI aux activités de renforcement des capacités organisées par certains partenaires  (MEMINADER, FIRCA, INADES) a été également assurée;
Au titre de la représentation et de la défense des intérêts de ses membres, le contrôle de la qualité du coton graine dans les usines a été effectivement effectué par 60 agents équitablement repartis dans les quinze usines. La participation de la Fédération aux réunions interprofessionnelles, aux ateliers et séminaires liés à la filière a été assurée, de même que sa participation aux activités des organisations sous régionales et internationales (l'APROCA et l'ACI);
Quant au rapport financier, il fait mention d'une mobilisation des ressources prévisionnelles qui s'élevait à 811 083 750F à hauteur de 98%. Cela a permis le financement des activités de fonction et d'investissement. Les états financiers présentent un résultat net de 11 347 550F qui a été affecté, selon les règles de l'acte uniforme de l'OHADA relatives aux droits des sociétés coopératives en recettes légales, statutaire et rapport à nouveau. Le bilan quant à lui s'équilibre en actif et passif à 2 164 611 893F.
Les rapports du conseil de surveillance et du commissariat aux comptes ont mentionné une conformité des activités et de la tenue de la comptabilité aux règles et procédures en vigueur.  
Au terme des présentation, les membres ont approuvé le rapport d'activité, le rapport financier, le rapport du conseil de surveillance et du commissariat aux comptes. Ils ont également adopté la résolution d'affectation du bénéfice de fin d'année selon les normes de l'acte uniforme de l'OHADA, accordé quitus aux administrateurs et membres du conseil de surveillance pour l'exercice 2022 et ainsi que la mise en œuvre du Programme de Travail et Budget.
Après des échanges avec les Délégués sur quelques points de divers, le Président du Conseil d'Administration de la FPC-CI M. SORO Yacouba a adressé des mots de remerciements à l'assistance. Avant de clôturer la rencontre, Mme YEO Florence a notamment exhorté la Fédération à sensibiliser ses Unions membres et leur Sociétés Coopératives sur la tenue annuelle et régulière de leur Assemblée Générale Ordinaire.

Créer en décembre 2013, la FPC-CI est la structure représentative des producteurs de coton de Côte d'Ivoire. Elle regroupe aujourd'hui six (06) Unions membres, à savoir l'URECOS-CI, YEBE WOGNON, l'UFACOCI, la SOPACI, l'UCOMCI et l'UPROCAT.

ATELIER BILAN DES ACTIVITES DE CONTRÔLE SUR LA QUALITE DU COTON GRAINE

Il s'est tenu ce vendredi 15 juillet 2022 au siège social de la Fédération des unions des sociétés coopératives des Producteurs de la filière Coton de Côte d'Ivoire (FPC-CI Coop CA), l'atelier bilan des activités de contrôle sur la qualité du coton graine. 
Etaient présent à cet atelier, les membres de la Commission Commercialisation et qualité coton graine de la FPC-CI, le personnel technique, ainsi que l'ensemble des Chefs d'équipes des différentes usines.
Le Directeur Général de la FPC-CI M. SILUE Kassoum a adressé ses mots de bienvenu aux participants et situer le contexte de la tenue de l'atelier. A sa suite, le Président de la Commission Commercialisation et qualité coton graine M. SORO Moussa a, à son tour, adressé ses mots de remerciements à l'assistance tout en déclarant ouvert l'atelier. La présentation du rapport bilan des activités de contrôle qualité coton graine au titre de la campagne 2021/2022 a été faite par projection par M. SILUE Yardjouma Jean, Chef Cellule Suivi-Evaluation FPC-CI, en charge du suivi desdits agents au sein des différentes usines d'égrainages. 

Des statistiques recueillis par les agents, il ressort que:
Les organisations membres de la FPC-CI ont fournis 87% du coton graine, dont 80% classés 1er choix au cours de cette campagne 2021/2022;
1 726 cas de litiges ont été enregistrés, dont 1 230 cas classés 1er choix;
L'ensemble de la production du coton graine livré dans les usines est de 540 000 tonnes.

Après la présentation, qui a été très appréciée par les administrateurs présents, la parole est revenue aux Chefs d'équipes qui ont exprimé leur profonde gratitude aux différents responsables, et ont détaillé par la même occasion les difficultés majeures rencontrées au cours de la campagne au sein des usines. Ils ont également présenté quelques doléances. Le Directeur Général a affirmé que ces doléances seront analysées. A travers un message de sensibilisation, il a exhorté les chefs d'équipes à mieux s'adonner à l'activité du contrôle afin d'obtenir des résultats beaucoup plus satisfaisants. Pour finir, M. SORO Moussa a également adressé des mots de sensibilisation sur l'activité du contrôle tout en remerciant l'assistance pour sa participation, et a déclaré clos l'atelier. 

Pour rappel;
La FPC-CI Coop CA a été créée le 14 décembre 2013 à Korhogo. Elle s'est assignée pour mission essentielle, la représentation et la défense des intérêts de ses membres auprès de organismes privés et publics. C'est donc dans le respect de cette mission, qu'elle a engagé et affecté des agents de contrôle de la qualité du coton graine dans les quinze (15) usines opérationnelles d'égrainage de coton du pays, et ce, après qu'ils aient bénéficiés d'une formation. Ces agents ont été choisis par les Unions membres de la Fédération, et sont repartis par tranche de quatre (04) personnes par usine, soit un total de soixante (60) agents. Ces usines fonctionnelles sont la propriété des Sociétés Cotonnières IVOIRE COTON, COIC, SECO, CIDT, SICOSA 2.0 et GLOBAL COTTON. 

SENSIBILISATION DE NOS UNIONS ET LEURS SOCIETES COOPERATIVES MEMBRES SUR LA TENUE DES REUNIUONS STATUTAIRES

Depuis sa création, la FPC-CI s'est assignée pour mission essentielle, la représentation et la défense des intérêts de ses membres. Ainsi, elle établit chaque année un programme d'activité orienté vers la satisfaction de ses producteurs et la consolidation du mouvement coopératif ivoirien. Cette année, l'une des activités majeures retenues est la sensibilisation de ses organisation membres au respect de la tenue régulière des réunions statutaires, conformément aux prescriptions de l'Acte Uniforme de l'OHADA relatif aux droits des Sociétés Coopératives. C'est dans cette perspective que la Fédération a organisé cette activité sur le terrain, conduite par l'Assistante Juridique Mme GNOLEBA Jocelyne, en charge des questions touchant aux droits des Organisation de producteurs du réseau coopératif cotonnier, et ce, à tous ses niveaux de structuration (Sociétés Coopératives et Unions de sociétés coopératives).

Dans la pratique, deux missions terrain ont été réalisées respectivement du 07 au 12 Mars 2022 et du 16 au 21 Mai 2022. Lesdites missions ont permis non seulement de sensibiliser les Organisation membres sur l'importance de la tenue régulière de leurs réunions statutaires (notamment les Assemblées Générales, les Conseils d'Administration, et les Conseils de Surveillance) mais aussi et surtout, de les accompagner dans l'organisation pratique et la tenue effective desdites réunions.


Au total 63 Sociétés Coopératives sur 80 ont été touchées, soit 79% au terme desdites missions. Lesdites Sociétés Coopératives se sont engagées à respecter davantage les prescriptions de l'Acte Uniforme de l'OHADA sur la tenue desdites réunions. 

FCIAD : LA FÉDÉRATION A LANCÉ SON PROJET DE DIFFUSION DU SEMOIR-ÉPANDEUR INNOVANT «SÉNEKELA»

Dans le cadre du Fond Compétitif pour l'Innovation Agricole Durable (FCIAD) piloté avec un financement C2D sous la supervision de l'AFD, la Fédération des unions des société coopératives des Producteurs de la filière Coton de Côte d'Ivoire a lancé à Ferkéssédougou, le 26 Mai 2020, son projet de diffusion d'une technologie innovante de semi et d'épandage d'engrais "Sénékéla" au profit des petits producteurs de coton. Ce projet pilote durera six mois dans les départements de Ferkéssédougou et Ouangolodougou.

FORMATION SUR LE CONTRÔLE DE LA QUALITE DU COTON GRAINE POUR LA CAMPAGNE 2022-2023

Sur instruction de la Direction Générale, dirigée par M. SILUE Kassoum, la FPC-CI à travers son Service Formation et Animation Coopérative (SFAC) a procédé ce Mardi 08 Novembre 2022, à la Formation de ses Agents Contrôleurs Qualité Coton Graine (ACQCG) qui seront déployés dans les usines d’égrenages pour l’exercice de leur fonction, au titre de la campagne 2022-2023.

Le déroulement de cette formation s’est fait théoriquement, sous l’égide du cabinet formateur Agro.Consulting-CI, et a touchée au total soixante (60) agents, choisis par nos Unions membres.

En termes d’amélioration et de renforcement des connaissances desdits agents sur la filière cotonnière en générale, ceux-ci ont été soumis à des exercices d’applications pratiques portant sur les Pré et Post requis et Evaluations.

M. SORO Moussa, Président de la Commission Commercialisation et Qualité Coton Graine a, à la fin de ladite formation, fait la clôture à travers ces expressions : « au nom du Président du Conseil d’Administration de la FPC-CI M. SORO Yacouba et au nom des membres de la commission commercialisation et qualité coton graine, dont je suis le Président, je tenais à vous dire merci et cous félicitez pour le travail bien fait que vous avez abattu l’année dernière; et j’espère que vous allez continuer dans ce même sens. Le conseil que je tiens à vous donner est que le producteur est le patron de l’employeur et de l’employé, dans la mesure où c’est à l’aide de leur CVO que les acteurs de la filière sont rémunérés notamment INTERCOTON, la FPC-CI, les Unions membres de la FPC-CI, ainsi que leurs Sociétés Coopératives membre de base. A cet effet, votre premier respect doit être à leur endroit et dites-vous que vous allez au sein des différentes usines pour la défense de leur intérêt. Vous avez été choisi par les Unions membres sous un critère de confiance, parce qu’ils estiment que vous pouvez faire le travail qui vous ait confié, il serait donc honorable de ne pas trahir cette confiance. Vous êtes le seul espoir des producteurs pour déterminer le choix et la qualité de leur coton au sein des usines. J’exhorte tout le monde à s’adonner au travail afin qu’on est un rendement plus meilleur que celui de la campagne dernière. C’est sur ces mots que je voulais souhaiter à tous d’avoir une meilleure santé afin de pouvoir exécuter le travail dont il a dorénavant la charge ; je vous remercie ». 


Pour rappel ;

Les soixante (60) agents recrutés et formés dans le cadre du contrôle de la qualité du coton graine, sont par la suite affectés par tranche de quatre (04) personnes au sein des quinze (15) différentes usines d’égrenages de coton de la Côte d’Ivoire que sont :

COIC : 1, 2, 3 et 4

IVOIRE COTON : Boundiali 1 et Boundiali 2, M’bengué et Dianra

CIDT : Séguéla, Mankono, Bouaké

SICOSA 2.0

GLOBAL COTTON